Les créateurs de lunettes

Oko by Oko

L’histoire a commencé suite à un pari fou.  Trois amis opticiens se lancent dans la création de la société OKO, qui signifie œil en slave, pour à l’origine distribuer une collection japonaise. Par goût du défi, ils ont proposé et commercialisé leur propre collection « », entièrement imaginée, dessinée par « eux », pour mieux correspondre aux tendances du moment, tout en proposant un travail et des couleurs différentes. C’est ainsi que est née, en 1999.

L’univers

a été conçu pour être un produit innovant mais pas trop, « juste ce qu’il faut d’originalité pour ne pas faire peur au consommateur », assorti d’un stock situé à Paris, qui permet à l’opticien de satisfaire son client avec des références toujours disponibles. S’ajoute à cela une force de vente également stable depuis plusieurs années, qui a permis à OKO de fidéliser sa clientèle. L’image de création originale mais « consommable » qui caractérise la marque s’accompagne donc d’une philosophie d’entreprise qui relève d’un authentique partenariat, très apprécié sur le marché.

Le style

Selon la devise d’, l’élitisme n’a pas cours dans l’esthétisme, et a fortiori dans la lunette, considérée aujourd’hui comme un accessoire à part entière. Passionnés de mode et de lunettes, ils imaginent des lunettes qui avant tout leur ressemblent. Leur univers décalé et coloré fait très vite sensation sur un segment créateur, qu’ils veulent accessible à tous. Montures typées ou modèles plus discrets, vise et touche tous les publics, sans exception. Jeunes ou moins jeunes, peu importe, ce qui compte c’est de partager une même philosophie joyeuse de la vie. C’est son leitmotiv! un produit travaillé et coloré avec goût et qui se démarque de l’ensemble des standards actuels du marché. Ici, ni mode, ni avant-gardisme, ni conservatisme, mais de l’innovation accessible au plus grand nombre ! signé .

La cible

Les consommateurs qui se reconnaissent dans le caractère différent et différenciateur du produit comme dans la dimension conviviale et humaine de l’entreprise.

Le positionnement

La dimension humaine de l’entreprise induit une diffusion limitée qui préserve naturellement le point de vente de la concurrence des opticiens géographiquement proches. Reste tout autant, la concurrence des marques de grand nom ou peu connue. La marque est distribuée dans de nombreux pays à travers des sociétés locales de distribution.